Fonus: Olenghankoy dénonce l’attaque de sa délégation à Kikwit, quatre blessés

Le cortège du président national des Forces novatrices pour l’union et la solidarité (Fonus), Joseph Olengankoy, a été attaqué, dimanche 24 avril, à son arrivée à Kikwit (Bandundu).  Le bilan, selon ce dernier, est de quatre blessés et deux jeeps endommagées, dans la délégation de ce parti de l’opposition. 

Joseph Olengankoy accuse la police nationale congolaise (PNC) en complicité avec des jeunes identifiés comme des agents de sécurité du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti au pouvoir. 

Le cortège des voitures provenait de Kinshasa, selon la même source, lorsqu’il a essuyé, au niveau de la rivière Nzinda, aux portes de Kikwit, des pierres lancées par des jeunes gens, qui ont aussi barricadé et brûlé des pneus sur la route d’entrée de la ville.

Le secrétaire urbain du PPRD qui  ignorait cette situation,  n’a pas souhaité faire des commentaires là-dessus. 

Le commandant de district de la police de KiKwit a, de son côté, rejeté en bloc les accusations formulées par le leader des Fonus.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner