Lutte contre les groupes armés dans les Grands Lacs: les USA demandent l’appui de la communauté internationale

L’envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs, Barry walkley, a déclaré, mardi 24 janvier, à Bukavu dans le Nord-Kivu, que la Communauté internationale doit appuyer les gouvernements de la région dans le renforcement des capacités de leurs armées et polices nationales.

Le diplomate américain a précisé que cette intervention internationale est nécessaire pour permettre à ces gouvernements de combattre efficacement les groupes armés et forces négatives actifs dans la région.

Barry walkley n’a pas donné plus de détails sur l’objet de sa visite. Il a déclaré néanmoins être venu «faire des recherches », et s’est engagé, dès son retour aux Etats-Unis, à présenter ses « idées et suggestions » à Mme Hilary clinton, la secrétaire d’Etat américaine.

Son rôle, a-t-il précisé, est de faire respecter la politique américaine transfrontalière, comprenant les questions telles que les minerais de sang, les groupes armés, les viols, la réforme du secteur de l’Etat ainsi que la bonne gouvernance.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner