Forum des As: «PPRD: qui succédera à Boshab ?»

Evariste Boshab, secrétaire général du PPRD, lors de la clôture du 2ème congrès de son parti politique le 21/08/2011 au stade des martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/ John Bompengo

Revue de presse du vendredi 15 mai 2015

Les journaux de Kinshasa se sont essentiellement intéressés au congrès extraordinaire du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), ouvert la veille à Kinshasa par Yerodia Ndombasi.

Le quotidien L’Avenir annonce en manchette qu’au «Congrès du PPRD à la Fikin: Evariste Boshab rend le bâton de commandement». A la tête du parti présidentiel depuis sept ans comme Secrétaire général, Evariste Boshab a annoncé jeudi à l’ouverture du Congrès la fin de son mandat. Mandat incompatible à ses nouvelles fonctions dans l’équipe gouvernementale, où il est Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité nationale.

D’où la question que se Forum des As: «PPRD: qui succédera à Boshab ?» La question est sur toutes les lèvres, car, jusque jeudi soir, «aucun nom ne pouvait être avancé avec précision. C’est à croire qu’il s’agit d’un secret soigneusement gardé, surtout que certains pensent que le successeur du Pr Evariste Boshab à la tête du PPRD pourrait tout aussi passer pour le ” dauphin ” du Raïs en cas de besoin», insinue le journal.

A ce sujet La Prospérité renchérit: «S’ils ont affiché leur volonté de conserver le pouvoir, les délégués du PPRD ont soigneusement éludé la question de la candidature du parti à la présidentielle 2016». Il s’agit d’un «sujet encore tabou en attendant les conclusions du dialogue politique annoncé», poursuit le quotidien, rappelant qu’à la dernière réunion de Kingakati, Joseph Kabila, autorité morale de la MP, a demandé aux membres du Bureau politique d’avoir confiance en eux-mêmes.

«En congrès, le PPRD veut se restructurer», titre pour sa part Le Phare. Les travaux prendront fin ce vendredi 15 mai, avec la désignation d’un nouveau Secrétaire général et la validation des listes des candidats aux provinciales et locales, selon le journal.

Parmi les cadres du parti qui se sont succédé à la tribune, note le quotidien, il y a le Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, et le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, qui ont reçu le mandat du parti. A cette occasion, ils «ont rendu compte de leur gestion à la base. Le premier a loué le bilan de son gouvernement sous le leadership du Chef de l’État. Dans le lot, il a évoqué la stabilité économique et d’autres réalisations sur les plans politique, sécuritaire, social, sanitaire, éducatif, etc. Tandis que le second a présenté la production législative sous son mandat : 86 lois votées et promulguées

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner