Equateur : l’assemblée et le gouvernement promettent des fonds au Programme élargi de vaccination

L’assemblée et le gouvernement provincial remettront des moyens financiers au Programme élargi de vaccination (Pev) pour lui permettre de lutter efficacement contre les maladies évitables  par la vaccination. Le gouverneur intérimaire de l’Equateur l’a annoncé vendredi 4 octobre au cours de la journée du plaidoyer pour la vaccination organisé à Mbandaka par le Conseil national des ONG de la Santé (CNOS). Cette sensibilisation a pour but de réduire la mortalité due aux maladies évitables par la vaccination chez les enfants de moins de cinq ans  et les femmes enceintes.

Les ONG ont plaidé pour que les autorités politiques et administratives,  les opérateurs économiques et la société civile apportent  leur contribution dans la lutte contre les maladies évitables par la vaccination telles que la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos et la coqueluche.

Le secrétaire général adjoint du CNOS,  Laurent Mangala a souligné que l’Equateur connait toujours des difficultés en ce qui concerne la vaccination, malgré l’appui de l’Unicef et de l’OMS.

Les sources locales évoquent l’inaccessibilité de certains coins de la province à cause du mauvais état des routes ainsi que le manque de moyens de transport.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner