Katanga: les drépanocytaires plaident pour leur prise en charge

Les drépanocytaires ont plaidé pour leur prise en charge à l’instar des autres pathologies. Le centre de prise en charge des drépanocytaires (CPCD) a lancé cet appel lundi 9 juin lors d’une rencontre organisée avec les malades de Likasi, Kasumbalesa, Kinsenda, Mokambo, Sakania et de Lubumbashi dans la province du Katanga.

«Pour d’autres maladies, il y a des prises en charge régulières et des traitements parfois gratuits. Mais pour la drépanocytose, c’en est pas le cas. Nous demandons de l’aide parce que cette maladie crée beaucoup de malaise dans des foyers », a affirmé la secrétaire générale du CPCD et marraine des drépanocytaires, Justine Umba, en prévision de la célébration de la journée mondiale des malades drépanocytaires prévue le 19 juin.

«30% de la population [du Katanga] est porteuse de la maladie. Si nous ne faisons rien, la maladie va progresser», a redouté la même source.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner