Le poliovirus sauvage fait des victimes à Kikwit

Quinze cas de décès ont été signalés début novembre à Kikwit, une des grandes villes de la province du Bandundu.
Ces personnes sont mortes de suite d’une paralysie flasque aiguë due au poliovirus sauvage.

Selon des sources médicales locales, cette situation est consécutive à l’épidémie de la poliomyélite déclarée il y a quelques mois au Congo Brazzaville et qui a franchi les frontières de la RDC et de l’Angola.Quelles sont les mesures prises pour éviter la propagation de la maladie ? Les éléments de réponse dans cet entretien que Jeany Lungembo a eu avec le Dr Anicet Kipasa, chef de district sanitaire de Kikwit.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner