La population de Gungu dénonce le paiement des amendes injustifiées

Les habitants de certains villages du territoire de Gungu (Bandundu) quittent leurs villages depuis deux semaines à cause des arrestations intempestives des agents de l’ordre commis pour l’exécution de l’opération de salubrité publique.

Tout propriétaire qui n’a pas de toilette ou un fil pour sécher les habits paie des amendes allant de cinquante-cinq à cent mille Francs congolais (55 à 107 USD).

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec Faustin Sumeyi, président de la société civile de Gungu.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner