Bandundu: un détenu meurt de sous-alimentation à la prison de Kenge

Un détenu de la prison centrale de Kenge est décédé et dix autres sont soignés à l’hôpital général de la même cité depuis deux jours à cause de la sous-alimentation. Le président de la société civile de Kenge qui a livré cette information a déclaré jeudi 27 mars que les conditions de détention dans cette maison carcérale sont déplorables.

A en croire cette source, les détenus de cette prison mangent une fois la semaine et ne bénéficient d’aucun soin médical. Ils dorment également à même le sol.

Le directeur de la prison affirme, de son côté, que sa maison carcérale ne reçoit aucune ration et ne dispose d’aucune ressource pour la prise en charge des détenus.

La même source soutient que cette prison a été construite pour héberger moins de 30 prisonniers. Actuellement, on y compte  une quarantaine de détenus.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner