Boma: des ONG exigent la libération d’un journaliste

Une dizaine d’organisations non gouvernementales de la ville de Boma exige la libération, sans condition, de l’éditeur et directeur général de l’hebdomadaire local Le Tonnerre, Popol Ntula, détenu depuis plus d’une semaine à la prison de la ville.

Dans un mémorandum déposé lundi au parquet de Boma, ces ONG de défense des droits de l’homme considèrent cette arrestation comme irrégulière.

Popol Ntula a été arrêté le mardi 14 avril suite à une plainte du maire de la ville de Boma l’accusant d’imputation dommageable, à la suite d’un article publié le 25 mars dernier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner