Tracasseries policières dans les hôtels de la ville de Lubumbashi

La corporation des hôteliers de Kampemba, une des communes de la ville de Lubumbashi, capitale de la province du Katanga dénonce la tracasserie et l’insécurité qui règnent dans leurs hôtels. Ils pointent du doigt l’unité de la police de protection de la femme et de l’enfant.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

D’après ces gestionnaires, les policiers fouillent les chambres, extorquent et arrêtent certains clients sans raison valable.

La hiérarchie de cette unité de la police rejette en bloc cette accusation.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec le capitaine Aloïs Kalasa, commandant de la police de protection de la femme et de l’enfant à Lubumbashi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner