Plusieurs ONG s’engagent dans la lutte contre la présence des sachets à Lubumbashi

« On ne sait jamais », c’est le surnom attribué aux emballages en plastique dans la ville de Lubumbashi, au Katanga. Plusieurs femmes ménagères utilisent des sacs en plastique lorsqu’elles font des emplettes.

Mais les matières plastiques ne sont pas biodégradables et constituent un danger pour l’environnement.

Les ONG de défense et de la conservation de la nature appellent les fabriquants à limiter la production de la matière plastique à Lubumbashi.

Omer Kabasele, coordonateur provincial du réseau des communicateurs en environnement en parle au micro de Jody Nkashama.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner