Malgré la mesure d’interdiction, la vente des liqueurs fortes se porte bien à Kasumbalesa

La vente des liqueurs fortes autrefois interdites a refait surface sur le marché de Kasumbalesa (Katanga).

Pour échapper au contrôle de la police, les petits commerçants vendent ces boissons alcoolisées sous les comptoirs.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec André Kapampa, chef de cité de Kasumbalesa.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner