Tentative de spoliation de l’Unikin

A Kinshasa, c’est depuis 2013 que les chefs coutumiers morcellent illégalement des parcelles dans le grand espace du village Kinduku, un site réservé à l’agriculture et l’élevage pour les étudiants et le personnel de l’Université de Kinshasa (Unikin).

Sur ce site situé derrière le home 20, les bornes sont déjà implantées pour délimiter les parcelles. Les cultures des maraichers sont arrachées sauvagement sur le site. Les propriétaires des champs ravagés au village universitaire réclament réparation.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Marcel Ngombo a eu avec le professeur Labana Lasay Abar, recteur de l’Unikin.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner