Forum des As: «La Monusco reste disponible pour favoriser un dialogue constructif»

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint de l’Onu chargé aux opérations de maintien de la paix le 22/04/2015 à Kinshasa lors d’une interview accordée à Radio Okapi. Ph. John Bompengo

Le processus électoral, la controverse autour de la fosse commune de Maluku, l’affaire Jean-Claude Muyambo figurent parmi les sujets développés dans les journaux parus ce jeudi 23 avril à Kinshasa.

«Divergences de vue sur la participation aux élections…La Monusco reste disponible pour favoriser un dialogue constructif», signale Forum des As. Pour le directeur de l’information publique de la Monusco, la Résolution 2211 du Conseil de sécurité a confié à la Monusco la mission d’appuyer la Ceni dans l’organisation des élections à tous les niveaux…

La Prospérité titre à la une: «Dialogue comme préalable aux élections: l’UDPS contredit Félix Tshisekedi !». En l’espace de deux jours, note le journal, l’UDPS a donné deux signaux différents sur sa participation aux élections générales prévues en 2015 et 2016. La position officielle du parti a été publiée mercredi. Contrairement aux affirmations de Félix Tshilombo, fils d’Etienne Tshisekedi, selon lesquelles l’UDPS participerait sans conditions aux provinciales, le porte-parole, Bruno Tshibala, a réaffirmé l’incontournable dialogue comme préalable aux élections transparentes, justes, crédibles et apaisées dans les délais constitutionnels.

«Tout en faisant partie de la coalition gouvernementale, l’OR de Kengo s’en prend au Gouvernement », relève pour sa part Forum des As. La contradiction est apparue au sujet de la fosse commune de Maluku. Cette plateforme, qui est pourtant représentée au Gouvernement, dénonce les explications de l’exécutif congolais sur cette affaire et exige une enquête internationale.

Par ailleurs, La Prospérité fait également part de la «confusion à l’Unafec de Gabriel Kyungu!». Coup de théâtre, cacophonie. Les mots ne manquent pas pour qualifier le jeu du chat et de la souris auquel se livrent, à cœur joie, les sociétaires de l’Unafec, écrit le journal. A Kinshasa, certains cadres de ce parti ont créé la surprise en annonçant avoir déchu l’inamovible Kyungu de son fauteuil de président du parti.

Sur une autre chapitre, Forum des As informe aussi que «Modeste Mutinga ouvre le débat sur le statut des anciens présidents de la République»… Pour l’élu des élus de Kananga, sa proposition de loi vise la paix, la concorde et la réconciliation nationale. Ce que corrobore le journal La Prospérité, qui estime que «la loi Mutinga apporte des garanties juridiques» aux anciens chefs d’Etat congolais.

A propos de l’affaire Muyambo-Ministère public, «les avocats du barreau du Katanga menacent de faire la grève », rapporte L’Avenir. Solidaires avec leur collègue et ancien bâtonnier, ces avocats comptent engager des actions dans tous les tribunaux et organiser une marche dite «toge noire» en faveur de la libération du prévenu Jean-Claude Muyambo. Et ce, parce que sa santé inquiète et exige son transfert à l’étranger pour des soins appropriés. Sa jambe a une quintuple fracture jusqu’aux orteils, précise le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner