Activités illicites dans les aires protégées : quelles conséquences ?

Certains paysans pratiquent l’agriculture dans les aires protégées de la RD Congo. D’autres font la carbonisation de charbon de bois dans ces parcs. Et depuis les années 90, des déplacés de guerre ont élu domicile progressivement dans quelques superficies des aires protégées en Province –Orientale ainsi que dans les Nord et Sud-Kivu.

D’après les spécialistes, toutes ces pratiques ont des conséquences néfastes sur la végétation et sur l’habit naturel des animaux.

- Quelles sont les autres conséquences de la pratique des activités illicites dans les aires protégées de la RDC ?

Marcel Ngombo s’entretient sur ce thème avec Raymond Lumbuenamo, directeur national du Fonds mondial pour l’environnement (WWF).

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner