Nécessité de vulgariser les informations sur l’anémie SS en RDC

Environ 75 % d’enfants qui naissent avec l’anémie SS décèdent avant 5 ans, selon le Programme national de lutte contre la drépanocytose (PNLCD).

Pour réduire sensiblement ce taux de mortalité infantile, le PNLCD plaide pour la vulgarisation des informations liées au mode de prévention de cette maladie à Kinshasa et à l’intérieur du pays.

Le point de la situation sur le terrain dans cet entretien que Jody Nkashama a eu Dr Emery Shandende, son directeur national.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner