Implication de la population dans la sécurité de son quartier

Très souvent, des jeunes gens qui attaquent des paisibles citoyens avec les armes blanches : couteau, machette, tesson des bouteilles, etc dans certains quartiers de Kinshasa, généralement à des heures tardives sont reconnus par ceux qui habitent le milieu.

Mais ils n’ont souvent pas le courage de dénoncer ces jeunes auprès des agents de la Police Nationale Congolaise (PNC) par peur des représailles lorsqu’ils seront relâchés.

-Comment la population peut-elle s’impliquer dans la sécurité de son quartier ?

Marcel Ngombo discute de ce sujet avec Jean Vicky Muleba, expert en police civile.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner