Les risques liés à l’avortement clandestin

Plusieurs femmes congolaises qui tombent enceintes surtout en dehors du mariage se font avortées avec le consentement de l’auteur de la grossesse ou non. Le constat est le même chez les jeunes filles qui sont en âge de scolarité à Kinshasa et ailleurs. Et pourtant, cette pratique a des conséquences non négligeables chez la femme.

-A quels risques s’exposent les femmes qui subissent des avortements clandestins ?

Marcel Ngombo s’entretient sur ce thème avec Dr Marie Louise Mbo, experte en santé de la reproduction.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner