Réinsertion économique des femmes déplacées internes à Goma

Une dizaine des femmes déplacées internes, dont l’âge varie entre 30 et 50 ans, sont initiées à la fabrication des foyers améliorés en terre battue mélangée avec le ciment à Goma. Selon l’ONG Dorika, la vente de ces braseros permet à ces femmes vulnérables de nouer les deux bouts du mois et de scolariser leurs enfants.

Jody Nkashama fait le point sur l’exécution de ce projet avec Innocent Muhindo Pendakazi, coordonnateur du centre Dorika.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner