Relance de la cimenterie de la Province Orientale, Anicet Kuzunda s'explique


Cimenterie ©lesafriques.com

Le projet de la cimenterie de la province orientale, CIPOR, a du plomb dans l’aile. Mille six cent tonnes de matériel traînent depuis deux ans au port public de l’Onatra à Kinshasa faute de moyens financiers pour les acheminer à Kisangani. Ce matériel, d’une valeur de treize millions de dollars américains, ont été fournis par la coopération indienne. Qu’est ce qui explique le retard dans l’exécution de ce projet? Le ministre congolais de l’industrie, Anicet Kuzunda répond à José des Chartes Menga.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner