Les mesures visant à décourager les vendeurs ambulants de carburant à Kisangani

Des mesures ont êtes prises par les autorités locales pour décourager tous les revendeurs de carburant, communément l’appellation de « Kadhafi » à Kisangani dans la Province Orientale. Ces derniers se livrent à des augmentations des prix à leur gré, selon ces autorités.

C’était au cours d’une rencontre tenue à la mairie avec les gérants des stations services et les responsables de Services des entreprises pétrolières (Sep), le 20 janvier 2012.

- Quelles sont mesures d’encadrement de ces mesures ?

Le point sur l’exécution de cette décision dans cet entretien que Jody Nkashama a eu avec Augustin Osumaka Lofanga, maire de la ville de Kinsangani.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner