Province Orientale : réouverture d’un poste de la Monusco à Ango pour contrer les Mbororos

La Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monucso) va rouvrir d’ici le 15 avril un poste à Ango, territoire situé à plus de 400 kilomètres au nord de Kisangani, en Province Orientale. Le commandant du secteur II de la Monusco l’a annoncé vendredi 30 mars à l’issue d’une mission conjointe Monusco, Forces armées de la RDC (FARDC) et Ministère provincial de l’Intérieur dans ce territoire.

Cette présence de la Monusco sera exclusivement militaire afin de renforcer la sécurité dans la région, protéger la population civile et faciliter le déploiement des agences des Nations unies et des ONG nationales et internationales, ainsi que faciliter l’application du programme de reconstruction et de stabilisation (Starec) dans ce territoire.

A cet effet, un terrain de 50 mètres sur 50 a été cédé gratuitement à la Monusco par l’autorité locale.

Dans le territoire d’Ango particulièrement, des problèmes de cohabitation se posent entre la population et les éleveurs étrangers communément appelés « Mbororos ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner