Rétention des patients insolvables dans les hôpitaux de Kisangani

Bon nombre de personnes hospitalisées dans les hôpitaux et autres structures de santé de Kisangani (Province Orientale) qui n’arrivent pas à payer les prestations médicales sont retenues dans ces hôpitaux. Dans le pire des cas, certains corps sans vie sont confisqués jusqu’au paiement de la facture des soins prodigués.

Le point de la situation sur terrain dans cet entretien que Marcel Ngombo a eu avec le Dr Christian Mapele, inspecteur chef de Pool à la division provinciale de la santé.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner