La prospérité: «Tous ont mangé chez Tshisekedi!»

Le débat engagé à l’Assemblée nationale sur la révision de la loi électorale et les tractations politiques de l’opposition ont intéressé les journaux parus ce jeudi 12 mai à Kinshasa.

La prospérité révèle: «Tous ont mangé chez Tshisekedi !», Décidément, c’est le rappel des troupes, avant l’amorce des manœuvres politiques de grande envergure en vue des élections du 28 novembre, d’après le journal. Merci et stratégies, tels sont les mots clés à retenir de cette rencontre, une première du genre, entre Etienne Tshisekedi et les autres leaders des partis politiques de l’opposition, en sa résidence de Pétunias, à la dixième Rue, à Limete, rapporte La Prospérité. Pour la toute première fois, le Sphinx a choisi d’offrir un petit verre et quelque chose, mardi 10 mai soir, pour remuer les dents.

Le Potentiel titre: «Les députés divisés sur le mode de scrutin.» La division portant sur les options fondamentales, notamment sur le mode de scrutin et les circonscriptions électorales. Le journal fait remarquer certains députés sont pour l’innovation, celle d’un «scrutin proportionnel avec un seuil d’éligibilité de 10%». Et  d’autres militent en faveur du «scrutin proportionnel de listes ouvertes à une seule voix préférentielle», prévu à l’article 118 de la loi électorale de 2006. L’utilisation des «moyens publics» en campagne électorale a posé également problème, note le quotidien.

La Référence Plus parle d’«une plénière chaotique», mercredi 11 mai, au Palais du peuple. Chaotique pour le député MLC, président de la commission Politique administrative et juridique (PAJ), qui «a perdu son latin», pour défendre l’option controversée levée par les membres de sa commission sur l’érection des vingt-quatre communes de Kinshasa en circonscriptions électorales en lieus et place des quatre ex districts:

  • Tshangu,
  • Lukunga,
  • Funa et
  • Mont Amba.

Cet argument est apparu, aux yeux des députés, comme une vaste tricherie politique destinée à favoriser le parti présidentiel, initiateur de cette innovation, selon le quotidien.

A ce sujet, La Tempête des Tropiques écrit: «Les toilettages proposés ont omis les recommandations de nombreux députés. Ainsi ces derniers tiennent à ce que le rapport de la commission PAJ consacre le maintient du mode scrutin du mode proportionnel et le rejet de la transformation des communes de la ville de Kinshasa en circonscription électorale.»

D’après La Percée, un hebdomadaire jeudi, c’est possible que Joseph Kabila gagne la présidentielle sans le Parti lumumbiste unifié (palu) d’Antoine Gizenga.

«Le Palu a perdu ses millions des militants surtout au siège national à Kikwit. Ce parti politique ne pèse plus, tant au niveau provincial, à Kinshasa donc, qu’au niveau national. La force de Kabila réside dans les actions à impact visibles qu’il a posées pendant son 1er mandat qui lui a préparé le second,» soutient le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner