L’Observateur: Monsengwo pour une meilleure distribution des biens de la terre

Journaux de Kinshasa, 20 janvier 2011.Journaux de Kinshasa, 20 janvier 2011.

Journaux de Kinshasa, 20 janvier 2011.

Revue de presse du mardi 7 juin

L’Observateur : Monsengwo pour une meilleure distribution des biens de la terre

L’observateur revient sur la conférence débat du cardinal Laurent Monsengwo, dimanche 5 juin à la cathédrale Notre Dame du Congo  de Kinshasa. Selon ce quotidien, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, n’a pas eu besoin de gangs pour développer ce thème, thème dans lequel il a souhaité que toutes les richesses de notre cher et beau pays, réelles ou potentielles, soient gérées de manière à profiter à tous ses fils et filles.

Comme modèle dans la gestion de la chose publique, indique le quotidien, le cardinal a évoqué des noms comme feu Joseph Kasa-Vubu, alors président de la RDC et Cyrille Adoula, alors Premier ministre, restés célèbres pour avoir reversé dans le trésor public le reste de leur frais de mission.

Le Phare a repris le texte de cette conférence-débat. Paraphrasant l’archevêque de Kinshasa, le journal écrit: « Dieu a créé l’homme et la femme à sa ressemblance, c’est-à-dire doués de raison et de volonté de façon à prolonger son oeuvre de création. A cet effet, il leur a ordonné de cultiver et de garder le jardin d’Eden. De cette culture de la terre, l’homme produit des richesses à partir des ressources naturelles que recèlent et le sol et le sous-sol. Par ailleurs, par son intelligence, il crée d’autres richesses qui ne sont pas matérielles. Toutes ces richesses, celles de la terre et de l’esprit, Dieu les a données à l’homme pour son développement intégral et son bien-être. »

La Prospérité : ESU, les professeurs s’inquiètent !

La qualité de l’enseignement à l’université inquiète les professeurs congolais, s’exclame La Prospérité. Au chapelet des problèmes, écrit le confrère, il y a la médiocrité des produits livrés sur le marché de l’emploi, modicité des salaires, infrastructures désuètes, bâtiments démodés, salles des cours exiguës, surpeuplement des homes en nombre d’étudiants, propagation du phénomène des notes sexuellement transmissibles ainsi que la manipulation des points en échange de quelques billets de banque ou contre une promesse de promotion, selon que les privilèges sont accordés aux enfants des nantis.

C’est la raison pour laquelle les Recteurs et Chefs d’établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire sont, depuis lundi 6 juin, au rendez-vous de l’Hôtel Invest à Kinshasa, rapporte le quotidien, pour une conférence sur la réforme de l’université congolaise sous la houlette du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Léonard Mashako Mamba.

Le Potentiel : France-RDC, plus d’un milliard USD de dette effacés

On reparle encore de l’allègement de la dette de la RDC, Le Potentiel rapporte que la France a effacé plus d’un milliard USD de dette congolaise. Ce n’est pas un hasard, mais plutôt une conséquence de l’atteinte du point d’achèvement. Grâce à cet allègement, indique le quotidien, le gouvernement continue à aligner des succès dans les négociations bilatérales engagées avec les créanciers du Club de Paris.

Sur ce chapitre du financement des élections en RDC, Le Phare indique que l’Italie vient de garantir à la RDC de contribuer à l’organisation du scrutin prévu en novembre 2011, comme elle l’avait fait en 2006, sans indiquer le montant qui sera accordé.

Encore une fois, indique le confrère, l’Italie souhaite que ces élections se déroulent dans le calme et la démocratie. L’annonce de cette garantie a été faite par l’ambassadeur de l’Italie en RDC le 2 juin à Kinshasa.

Le Potentiel : prolongation des opérations d’enrôlement au Katanga et au Kasaï occidental

C’est le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) Jacques Djoli qui l’a annoncé au cours d’un point de presse tenu lundi 6 juin au siège de cette institution électorale. La Ceni se félicite des résultats positifs enregistrés pour ces opérations. Cette opération a atteint respectivement un taux de réalisation de 94 % et 95% dans les deux provinces.

La Tempête des Tropiques : appel à la haine tribale et à l’épuration ethnique au Katanga, dossier Gabriel Kyungu, la CPI bientôt saisie

Selon Paul Sapu, secrétaire de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH /Afrique), la question sera examinée lors de la prochaine réunion de la FIDH, le 24 juin à Paris. Cette organisation saisira le conseil de securité de l’ONU et la CPI pour des poursuites éventuelles.

Le Potentiel rappelait lundi l’épuration ethnique du Katanga, ex-Shaba, avec la campagne de tueries et d’expulsion massive des non originaires de la province. Des centaines de milliers de Kasaïens  étaient refoulés vers Mbuji-Mayi et Kananga dans des conditions infrahumaines.

Dix-neuf ans après, on n’est pas très loin de revivre un tel carnage. Pour le confrère, de plus en plus, le décor est en train d’être planté pour un remake, toujours en grandeur nature, de ce qui s’y était produit en août 1992.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner