Le Phare: loi électorale, les ministres, ADG, PCA… indésirables

center,]Revue de presse kinoise du vendredi 10 juin

Le Phare: loi électorale, les ministres, ADG, PCA… indésirables

Le Phare consacre sa manchette à la loi électorale. D’après ce quotidien, proche de l’Opposition, l’attention de la majorité de Congolais va se focaliser sur les articles qui fâchent.

L’on pense notamment à ceux relatifs à la démission préalable des ministres et mandataires publics de leurs fonctions avant le dépôt de leurs candidatures aux mandats électifs, à la non érection des communes de la ville de Kinshasa en circonscriptions électorales, à la définition des critères requis pour être éligibles, au rejet de la parité mécanique entre hommes et femmes dans les institutions de la République, etc.

Dans son éditorial du jour, La Prospérité invite tout simplement les mandataires à « démissionner ». En fait, la consœur affirme que l’idée de demander aux mandataires actuels, qui veulent briguer un mandat électif,  de démissionner vient du sénateur Mbadu Sita.

Ce sénateur interpelle la conscience de tous les acteurs politiques sur l’idée de mettre tous les candidats sur un pied d’égalité. Et sans aller par le dos de la cuillère, note le quotidien, le sénateur cite le Premier ministre, les membres du gouvernement central, les ministres provinciaux et les gouverneurs de province. Justification, c’est pour éviter qu’ils ne soient pas juge et partie. C’est non sans raison, conclut La Prospérité.

Le Climat Tempéré, pour sa part, reprend les propos du sénateur Mokonda Bonza à la presse : “Nous ne sommes pas là pour cautionner les insuffisances du gouvernement… Le Congo aujourd’hui a besoin de gouvernants qui sont solidement formés, qui ont la compétence nécessaire et qui ont la capacité à pouvoir gérer ce pays”.

Ces propos sont à mettre dans le contexte du débat général sur la loi électorale qui interviendra ce vendredi au sénat. Le confrère affirme que le sénateur a appelé  la Commission Politique, administrative et juridique (PAJ) du Sénat à renforcer les conditions d’éligibilité, en perspective de futures élections générales et insisté sur une formation requise « pour tous ceux qui ont l’ambition d’accéder à la magistrature suprême », en République démocratique du Congo.

La Tempête des tropiques : en perspective des élections en RDC : la FIDH redoute les groupes armés

En fait, la Fédération internationale des droits de l’homme a publié une déclaration jeudi à New York. Elle demande aux membres des

Nations unies d’allouer des ressources supplémentaires à la Monusco.

Objectif : permettre à la mission onusienne de répliquer aux menaces des FDLR et de la LRA. Des groupes armés étrangers, qui, selon le journal, sont des troubles faites  à l’est et au nord-est de la RDC.

Forum des As : élections, Kabila, le compte à rebours

Le journal reconnaît à Joseph Kabila certaines qualités personnelles. Notamment : le calme, la maîtrise de soi, la capacité d’écoute ou de mûrir chaque question avant d’en décider. Malheureusement, le temps joue contre lui maintenant. Le chef de l’Etat et autorité morale de la Majorité présidentielle (MP) doit se prononcer notamment sur deux questions cruciales : la collaboration avec le Palu de Gizenga, qui a joué un rôle déterminant pour son élection en 2006 et la mise la place des structures de la MP.

Le Potentiel : la RDC pose des conditions pour le nouveau mandat de la MONUSCO

Le confrère croit savoir que le partenariat entre les Nations unies et la République démocratique du Congo chemine vers une nouvelle approche. Il sera notamment question de la réaffirmation du principe de subsidiarité, l’appui logistique et technique aux élections, la consolidation de la paix à travers des projets économiques, etc.

Cependant, pour ce qui est des élections, Le Potentiel rapporte que pour le gouvernement, le soutien de la Monusco à travers un appui logistique et technique est attendu au bénéfice de la Commission électorale indépendante, Ceni.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner