Le Potentiel: Moïse Katumbi, l’inoubliable

Moïse Katumbi, gouverneur du Katanga.Moïse Katumbi, gouverneur du Katanga.

Moïse Katumbi, gouverneur du Katanga.

Revue de presse de vendredi 22 juillet

Le Potentiel : Moïse Katumbi, l’inoubliable

Les vacances du gouverneur du Katanga à la une du Potentiel. Selon ce journal, Moïse Katumbi a obtenu toutes les distinctions au niveau national et international, dont le plébiscite de meilleur exécutant des cinq chantiers initiés par le chef de l’Etat et devenus depuis cinq chantiers de la République.

Par sa gestion et son savoir-faire, tous les secteurs de la vie en province ont connu un regain et un essor très notable, note Le Potentiel. Malheureusement, cet élan n’a pas plu à ses adversaires politiques qui ont vu en son ascension politique et managériale quelqu’un à abattre, fait remarquer Le Potentiel.

Moïse Katumbi est en vacances, écrit L’Avenir. Et le Katangais fera bientôt un come-back retentissant. Cela depuis la fin des festivités du 51ème anniversaire de l’indépendance de la RDC qui se sont déroulés au Katanga.

Le confrère balaie ainsi une rumeur persistante, selon laquelle le gouverneur du Katanga aurait quitté le pays sur la pointe de pieds, laissant derrière lui la population katangaise qui n’a pas encore fini de compter sur lui, les affaires qui n’ont pas cessé d’être prospères, une équipe de TP Mazembe qui compte sur lui comme le corps compte sur le sang pour fonctionner et enfin, un président de la République qui, dans le cadre de prochaines élections, attend beaucoup de ce cadre qui compte parmi les 15 dont Joseph Kabila a besoin pour réussir son programme de reconstruction du pays.

La Prospérité : Muzito attendu ce matin à Kinshasa pour Remaniement!

A en croire les sources de La Prospérité, le réaménagement technique risque d’être très prononcé. Les élections étant attendues dans plus ou moins 4 mois, il n’est pas exclu, écrit le quotidien, que pour des raisons stratégiques et tactiques, certains membres de l’exécutif laissent leur place à d’autres, pour s’y préparer.

Les enjeux étant de taille, l’opposition ayant annoncé ses couleurs avec des gabarits tout aussi coriaces.

Le Phare revient sur la tournée du Premier ministre Adolphe Muzito dans le Bandundu et croit savoir qu’après six jours d’inspection dans une province qu’il connaît comme le fond de sa poche, Adolphe Muzito ramène à Kinshasa une abondante moisson d’informations de nature à mieux cibler les dernières actions politiques, économiques et sociales à mener avant que son équipe ministérielle ne rende le tablier en décembre 2011.

Le Phare: élections, la Monusco sème le doute

« Au regard du climat délétère qui prévaut en cette période de campagne préélectorale, où les responsables de la territoriale, de l’armée et de la police semblent prisonniers du système en place et portés à restreindre les espaces de liberté pour tous ceux qui évoluent en dehors de la majorité au pouvoir, la Monusco ne devrait plus attendre pour s’assumer », juge Le Phare.

Curieusement, poursuit le journal, au lieu de se porter au secours des compatriotes qui subissent des tortures physiques et morales de toutes sortes en raison de leurs convictions politiques, cette « structure onusienne donne l’impression de ne pas faire très attention à ce qui se passe autour d’elle. »

Sur cette question de la sécurité au cours du processus électoral. Le Potentiel rapporte que des parlementaires, représentants du gouvernement, acteurs politiques et membres de la Société civile réfléchissent, depuis jeudi 21 juillet, sur la sécurité en période électorale et la révision du code de bonne conduite entre les partis politiques et les médias.

Ils débattent de la question au cours d’une table ronde organisée à leur attention par l’Association des parlementaires européens avec l’Afrique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner