Le Phare : Hewa Bora, l’enquête piétine

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse de vendredi 29 juillet

Le Phare : Hewa Bora, l’enquête piétine

La composition de la commission d’enquête sur le crash d’un Boeing 727 de Hewa Bora survenu à Kisangani porte en elle-même les germes d’un travail de nature à ne pas clarifier, comme il se doit, les causes réelles de cette catastrophe aérienne, estime Le Phare.

Le quotidien s’inquiète notamment de la trop nombreuse et inutile présence des fonctionnaires de différents services étatiques contre une minorité d’experts en aviation civile. Surtout quand l’opinion congolaise attend toujours des réponses claires à plusieurs questions.

La Prospérité : Matata Ponyo dévoile les enjeux de Kinshasa

La Prospéritéconsacra sa manchette la réunion de tous les Gouverneurs des banques africaines auprès dela Banque Mondialeet du FMI qui se tiendra entre le 3 et le 4 août prochain  à Kinshasa.

Dans ses colonnes, la consœur indique que cette réunion a pour but de  coordonner et d’harmoniser les positions et actions des Gouverneurs en vue de présenter un front uni lors des assemblées annuelles des Institutions de Breton.

Parmi les enjeux de Kinshasa dévoilés par le ministre congolais des Finances, note le confrère, il y a notamment celui lié à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement, notamment la réduction dela Pauvreté.

La Percée :Matata Ponyo ne vise que l’échec de Joseph Kabila

Pour cet hebdomadaire,la RDCa réussi à atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE. Pourtant, les Congolais ne sentent pas l’intérêt de cette atteinte, remarque l’hebdomadaire.

D’où cette phrase-choc : après l’atteinte du point d’achèvement égal à l’avant atteinte du point d’achèvement. Et le journal de se poser la question: les argentiers des Etats seraient-ils des hommes aux cœurs insensibles des souffrances des autres ?

L’Observateur : les Etats-Unis soutiennent un processus électoral crédible et transparent

L’observateur relaye la déclaration du Sous secrétaire d’Etat américain chargé des Affaires africaines, M. Johnnie Carson sur le processus électoral en RDC. Dans cette déclaration, M. Johnnie Carson laisset entendre que « Le processus électoral promet un bon départ ».

Le Phare : Les USA optimistes… mais vigilants

L’optimisme se fonde, d’après ce journal, sur le bon déroulement de l’opération de révision du fichier électoral menée parla Ceni.Aufinish, cette institution affiche un chiffre de près de 32 millions d’enrôlés.

C’est d’ailleurs dans cette logique que l’on peut situer la dernière  déclaration du Sous-secrétaire d’Etat américain qui a félicitéla Cenipour le travail abattu, indique le journal. Et la vigilance se situe au niveau du nettoyage de ce fichier.

Ce nettoyage, ajoute le confrère, reste cependant une étape très importante du processus qui doit rendre propre le fichier pour un processus électoral que les USA appellent être crédible, transparent, participatif, inclusif et ouvert à tous les acteurs politiques. Les USA, a prévenu Marc Dillard, restent vigilants, insiste le quotidien.

L’Observateur :Vital Kamerhe croit à un compromis au sein de l’opposition

L’Observateur fait sa une sur le congrès de l’Union pour la nation congolaise (UNC), parti de Vital Kamerhe. Selon le confrère, au nombre de décisions importantes attendues au sortir de ces travaux, il y a entre autres la définition des critères pour être retenu candidat député national, et le choix de Vital Kamerhe comme candidat du parti à l’élection présidentielle.

Dans son discours, note L’Observateur, Vital Kamerhe a donné un avant-goût de ce que sera sa campagne électorale. Il a établi un bilan peu flatteur de la majorité en place qui n’a pas été en mesure de concrétiser ses promesses électorales notamment dans les domaines de l’eau, de l’électricité, de la santé et de l’éducation, indique le journal.

Le Phare, lui, reprend quelques phrases du discours de Vital Kamerhe : «les promesses de 2006 étaient mensongères» «Aujourd’hui, les dirigeants congolais se portent mieux qu’il y a  quinze ans». Selon les analyses du confrère, Le discours de Vital Kamerhe était subdivisé en quatre parties, à savoir : le bilan négatif de l’exécutif national, la vision du parti pour la gestion du pays, l’UNC et le processus électoral, orientations et perspectives.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner