La Prospérité : Hewa Bora crucifié

center,]Revue de presse de mercredi 17 août 2011

La Prospérité : Hewa Bora crucifié

Le rapport d’enquête, à mi-parcours, sur le crash de Kisangani, est déjà disponible. D’après La Prospérité, après recoupement des différentes informations et auditions,la Commission d’enquête mise en place par le gouvernement a identifié que l’erreur humaine serait à la première loge du drame intervenu le 8 juillet dernier à Kisangani.

Le commandant de bord, Paul Mistris, paix à son âme, aurait mal apprécié, ce jour là, les données météorologiques alors que non seulement il en était informé mais qu’il les a vécues, précise le quotidien.

L’Avenir, pour sa part, invite le chef de l’Etat à frapper, au regard des recommandations du rapport. Ce journal recommande de décharger de leurs fonctions les différents responsables et de les mettre à la disposition de la justice.

Le Chef de l’Etat doit laver les écuries, écrit le confrère, en ce qui concerne les responsables de la RVA, de l’AAC, pour que pareils actes ne se reproduisent.

Le Potentiel : le Sénat adopte aujourd’hui le rapport de la Commission mixte paritaire

Le Potentiel rappelle que le projet de loi relatif à l’annexe de la loi électorale a déjà été adopté par les deux chambres du parlement en des termes différents, notamment en ce qui concerne son intitulé. Celui-ci  devrait devenir « Projet de loi fixant les circonscriptions électorales et sièges des députés nationaux et provinciaux ».

En ce qui concerne le fichier électoral, Le Phare indique que «la Nation en danger !». Le journal soutient que cette affaire de la disparition des données sur l’enrôlement dans de nombreux kits de la CENI tombés en panne en pleines opérations de révision du fichier électoral continue d’être au centre des préoccupations des millions de Congolais.

Le Potentiel : nouvelles inquiétantes d’Inga, spectre d’une coupure d’électricité généralisée sur Kinshasa

 

D’après Le Potentiel, l’eau s’est sensiblement retirée sur une distance estimée à deux kilomètres de part et d’autre des rives. Ce qui serait à la base de cette catastrophe que l’on craint, indique Le Potentiel.

Le Phare parle d’ailleurs d’un barrage d’Inga «menacé par l’étiage». Ce quotidien met en exergue la déclaration du directeur du site, déclaration selon laquelle : «l’espace asséché représente 50% du périmètre global».

Les difficultés dans la desserte en eau et en électricité ne sont pas la spécificité de la capitale de la RDC. Le Phare rapporte que la ville de «Bukavu est sans eau ni électricité», et cela depuis quelques temps.

Deux causes expliquent ce spectacle désolant, selon le confrère : d’abord la poussée démographique due à l’exode rural consécutif aux guerres interminables depuis quinze ans. Une situation à l’origine des constructions anarchiques au mépris des normes urbanistiques.

Ensuite, il y a la baisse d’eau à la centrale de Murundu située juste derrière l’ancienne école normale secondaire de Kabare dirigée par les missionnaires catholiques qui a formé bon nombre de premières élites de la province du Kivu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner