L'Avenir: la Ceni a publié la liste provisoire des candidats présidents

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors de la publication des listes provisoires des candidatures à l’élection présidentielle 2011 le 15/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoPasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors de la publication des listes provisoires des candidatures à l’élection présidentielle 2011 le 15/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors de la publication des listes provisoires des candidatures à l’élection présidentielle 2011 le 15/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse de vendredi 16 septembre 2011

L’Avenir : la Ceni a publié la liste provisoire des candidats présidents

L’Avenir rapporte que cette annonce a été faite, jeudi 15 septembre, par le rapporteur de la Ceni Matthieu Mpita, au cours d’un point de presse animé par Daniel Ngoyi Mulunda, président de la Ceni.

Le confrère reprend la liste complète de ces candidats, à savoir : Andeka Djamba, Bombole Intole Adam, Kabila kabange Joseph, Kakese Malela, Kamerhe Vital, Kashala Oscar, Kengo Wa Ndondo Léon, Mbusa Antipas, Mobutu Nzanga François, Mukendi Kamama et Tshisekedi Wa Mulumba Etienne.

Selon le confrère, la Ceni demande à ces candidats de respecter le code de bonne conduite signé par les partis et regroupements politiques afin de sauvegarder le climat apaisé des élections.

Selon Le Phare, après cette publication, le pasteur Ngoy Mulunda a indiqué qu’une période de recours et de traitement des contentieux devant les juridictions compétentes s’ouvre. Car, pour ces élections couplées, outre les onze qui concourent pour la magistrature suprême,  la Ceni a enregistré 7 291 candidatures pour la députation nationale, indique le confrère.

La Prospérité s’intéresse particulièrement au candidat Dr Kakese qui a été confirmé par la Ceni. Il sera face à Kabila, Tshisekedi, Kengo et consorts, s’exclame la consœur, qui soutient que c’est un nouveau sang dans l’arène politique de la RDC, du fait que Kakese prône la révolution culturelle.

Le Potentiel, pour sa part, après analyse, estime que c’est le tandem Kabila -Tshisekedi qui sera au sprint final. Le confrère soutient que l’enjeu de certains candidats pourrait se limiter à exprimer leurs ambitions, conformément à la Constitution.

Pour d’autres candidats, l’enjeu ne consisterait pas en une simple partie de plaisir. Au contraire, il s’agirait, soit de conserver le pouvoir, soit de le conquérir. Et les plus en vues sont Kabila et Tshisekedi, pour l’un comme pour l’autre cas.

Dans le chapitre des réactions au discours du président dans ferme de Kingakati à Kinshasa, L’Observateur estime que c’est un des meilleurs discours du président Kabila. Le confrère observe que Kabila est rarement du côté où on l’attend.

A Kingakati, il n’a pas dérogé à la règle. Il a surgi d’où on ne l’attendait pas, c’est-à-dire, il n’a pas pataugé dans la prose politicienne pré-électorale. Au lieu de quoi il a préféré tout faire autrement.

Ce n’est pas l’avis du journal Le Phare publié ce matin. Dans un double article, c’est la phrase sévère de l’opposant Eugène Diomi Ndongala qui résume le tout : «Kabila s’éloigne de plus en plus du peuple».

Le confrère affirme que Joseph Kabila a livré quelques chiffres, notamment un salaire de 1.600 dollars pour le magistrat et 2.200 dollars pour le professeur d’université. D’après le quotidien, au lieu que ces révélations réjouissent les bénéficiaires, elles se sont plutôt traduites par une vague de mécontentements.

Voilà qui justifie la phrase du président de la Démocratie Chrétienne.

Sachez aussi que la Prospérité rapporte que Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba et Thomas Lubanga aujourd’hui à la Haye. La consœur croit savoir que le lider maximo tient manifestement à rallier le MLC sur ordre du Chairman qui a le dernier mot sur ses troupes.

La Prospérité affirme aussi que le MLC qui passe pour être le parti le plus caporaliste en RDC, avec une discipline plus qu’intransigeante, a été parmi les initiateurs du Cadre de Concertation de l’Opposition, CCO.

L’autre actualité dans la presse de ce matin, c’est la rentrée parlementaire dans les deux chambres du Palais du peuple.

L’Avenir estime que c’est une session de tous les enjeux car elle vient examiner, en toute priorité, le Projet des lois des finances pour l’exercice 2012.

C’est donc, un travail houleux qui devra baliser le chemin au gouvernement assorti du scrutin qui se profile déjà à l’horizon. D’où l’appel du confrère, à l’endroit du gouvernement à déposer sans délai, ledit projet au Parlement.

L’Observateur rapporte que le président du Sénat, Léon Kengo invite les sénateurs à soutenir les efforts du gouvernement. Le confrère note que le président du sénat a fait un petit bilan, bilan selon lequel au total 86 lois ont été votées et plusieurs initiatives de contrôle ont été amorcées.

Sur les 68 lois adoptées, 63 ont été promulguées par le  chef de l’Etat, 11 restent encore à promulguer, 4 sont en commission mixte paritaire, 4 sont transmises à  l’Assemblée nationale, 2 ont été rejetées et 2 sont à examiner dans le cadre d’un renvoi présidentiel. D’où la précision de Kengo «l’actuel Sénat n’a pas démérité».

Pour Le Phare, après que Kengo a justifié la convocation de la présente session, le président du Sénat a d’abord tenu à rappeler que la législature actuelle s’arrête en juillet 2012 pour sa chambre, suivant le calendrier électoral de la CENI.

Cependant, selon le confrère, cette session n’a plus sa raison d’être du fait que non seulement les bureaux seront butés à un problème sérieux de quorum, mais également la plupart des députés et sénateurs qui se sont porté candidats à la députation nationale seront occupés à battre campagne sur le terrain.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner