Le Phare: marche de l’UDPS ce matin, bataille du serveur

0,y,center,]Revue de presse de jeudi 6 octobreLe Phare: marche de l’UDPS ce matin, bataille du serveur
L’UDPS projette une nouvelle marche jeudi 6 octobre à Kinshasa avec les mêmes revendications que les marches précédentes: demander la transparence du processus électoral et l’audit du fichier électoral. Le Phare espère que l’idéal de la non-violence dont s’est toujours prévalu l’UDPS va rencontrer une oreille attentive du côté de ceux qui refusent aux autres le droit de contester le travail de la Ceni. Pour Le Phare, la nouvelle marche de l’UDPS de ce matin a pour toile de fonds, une bataille du serveur de la Ceni. Cette marche pacifique fait suite à celle réprimée violemment par la police et les « Pombas » de la Ligue des Jeunes du PPRD le jeudi 29 septembre dernier, écrit le quotidien.

L’Avenir rapporte que le parti d’Etienne Tshisekedi organise une marche de protestation contre la Ceni parce qu’elle accuse cette dernière de partialité.

Pendant ce temps, toujours au sein de l’opposition, les rencontres ne cessent de se multiplier entre les candidats pour la désignation d’un candidat commun à la présidentielle de 2011. La Prospérité fait état ce matin, en manchette, des premiers signaux entre Tshisekedi et Kamhere.

Selon le quotidien, l’Union pour la Nation Congolaise monte les enchères et conditionne le désistement de son candidat en échange de la primature.

La Prospérité en veut pour preuve l’interview que Guillaume Bonga de l’UNC a accordée mercredi à RFI. Ce dernier a déclaré que si les discussions de Washington aboutissaient au désistement de Kamerhe au profit du lider maximo, il va falloir que le Président de l’UNC en ressorte avec la ferme assurance d’être le vrai patron de l’Exécutif National, si Tshisekedi triomphe. ‘‘Qu’il soit le Chef de l’exécutif et avec un pouvoir réel, un véritable chef du Gouvernement’’.

Le Potentiel pour sa part, constate que le tiercé de l’opposition à la présidentielle 2011, à savoir Tshisekedi–Kengo–Kamerhe porte des intérêts divergents.

D’après ce journal, les trois personnalités ne partagent pas les mêmes convictions politiques. Tshisekedi est un social-démocrate versé vers l’économie sociale du marché.

Kengo demeure un libéral avec l’initiative privée comme moteur du progrès. Tandis que Kamerhe se présente comme un élève assidu du Brésilien Lula, socialisant tourné vers la recherche appliquée partant des possibilités nationales.

Côté du gouvernement, le porte-parole et ministre de la Communication et des Médias Lambert Mende a tenu un point de presse, sur les questions d’actualité.

Parlant spécialement des élections, L’Avenir rapporte les propos du ministre qui a déclaré: « Le ciel ne tombera pas si l’opposition remporte les élections de novembre 2011». Loin de vouloir mystifier les choses, écrit le confrère, Lambert Mende pense que la victoire de l’opposition n’est pas quelque chose d’extraordinaire. D’autant plus qu’hier il était dans l’opposition et aujourd’hui il se retrouve au pouvoir.

Comme L’Avenir dans sa manchette de mercredi, Le Phare indique que la date du date du 28 novembre 2011 présentée par la Ceni comme ferme et incontournable n’est plus aussi certaine qu’elle paraissait il y a deux mois. Et pour cause: plusieurs paramètres d’ordre logistique font penser à son report, écrit le confrère. Présentement en effet, renchérit-il, l’impression des bulletins de vote pour les candidats à la députation nationale ne peut être exécutée en raison de l’examen des contentieux électoraux au niveau de la Cour Suprême de Justice.

Autres sujets d’actualité dans les entreprises du portefeuille de l’Etat particulièrement, Le Potentiel rapporte que le Sénat a formulé des recommandations pour améliorer la gestion de la SNEL.

Parmi ces recommandations, il y a notamment la demande au gouvernement de choisir les gestionnaires en privilégiant les critères de compétence managériale et la levée rapide les options pour la restructuration de la SNEL.

Mais ce rapport n’a pas été adopté faute de quorum, indique le confrère.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner