Le Potentiel: « Dialogue ou négociation: le duo Kufuor-Moka, une mission aux contours flous »

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Revue de presse de jeudi 9 février

Le Potentiel s’interroge ce matin: crise ou pas crise politique ? Les réponses varient selon que l’on se trouve de tel ou tel autre côté de la barrière, note le confrère. Mais entre-temps, des voix s’élèvent pour inviter les Congolais à continuer à se parler. C’est sur ces entrefaites que le quotidien signale la mise en place d’un duo médiateur : celui du Ghanéen John Kufuor et du Congolais Jean-Paul Moka.

Le quotidien révèle qu’une première rencontre entre Congolais pourrait avoir lieu au mois de mars à Bruxelles. Pourquoi, pour quels objectifs et avec la bénédiction de qui et de quelles organisations ? Interrogation pertinente, poursuit le tabloïd qui souligne qu’il est important de quitter les sentiers battus pour éviter de tirer le peuple congolais par le bout du nez, même au nom du dialogue. « Pas mal d’Africains ont débarqué en RDC pour enseigner la modestie, la tolérance, la démocratie alors qu’ils ne sont pas prophètes dans leurs propres pays », estime le journal.

L’on ne peut en aucun cas oublier que la RDC se trouve à un moment crucial et déterminant de son histoire. Pour le confrère, il faut éviter la distraction.

La question fondamentale est celle de savoir comment accompagner le peuple congolais dans sa volonté de conserver les attributs de l’indépendance et de la souveraineté nationale. Ou comment faire face aux défis du développement et aux périls qui menacent la RDC, pense le quotidien.

Si la réponse à cette question est affirmative, le dialogue envisagé par le duo «Kufuor–Moka» devrait répondre à ces préoccupations, induit le journal qui recommande de définir clairement les contours encore flous d’un tel dialogue en répondant de façon précise aux interrogations soulevées ci-dessus.

Dans les colonnes du même quotidien, on peut lire, Gouvernement-Assemblée : les indemnités de sortie des députés posent problème

Le Potentiel explique que les 500 députés de 2006 seront fin mandat et pour l’heure, ils expriment quelques inquiétudes liées au paiement de leurs indemnités de sortie de six (6) mois estimées globalement à au moins neuf (9) millions USD.

«Le dernier salaire devait leur être payé le 31 janvier 2012», a déclaré mercredi le député Lutundula, révélant que «les émoluments des députés ont été réduits de moitié depuis décembre 2011» à la suite de la «réduction du train de vie des institutions».

La Prospérité: « Annulation des élections, Fausses manœuvres dénoncées à Mweka ! »

Le quotidien constate qu’au moment où de nombreux candidats ont déposé leurs recours àla Cour Suprêmede Justice, soit pour invalidation de tel ou tel autre candidat, soit pour annulation des résultats dans telle ou telle autre circonscription, à Mweka, dans la province du Kasaï Occidental, les choses se passent autrement.

Un Collectif de Candidats d’au moins dix partis politiques, tant de la majorité présidentielle que de l’opposition, est monté au créneau, pour mettre en garde quiconque, dans cette circonscription, s’évertuerait à percevoir des fonds dans le but d’introduire des requêtes fantaisistes en annulation des élections.

Pour ce collectif, note quotidien, les élections se sont déroulées dans des conditions acceptables tel qu’indiqué par les différents rapports de la Monusco, du Centre Carter, des observateurs et dela Police nationale congolaise.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner