Le Potentiel : « 10. 000 hommes mobilisés contre la LRA, La forte militarisation de la région inquiète »

Des rebelles LRA.

Revue de presse de mercredi 25 avril 2012

Le Potentiel rapporte que malgré tout le dispositif déployé dans la région pour contrer les rebelles de l’armée de résistance du seigneur (LRA), Joseph Kony, son leader, a gardé toute sa capacité de nuisance. Des armées de la RDC, de la RCA, du Soudan du Sud et de l’Ouganda poursuit le confrère, sont aux côtés d’autres troupes étrangères actives sur le terrain pour la même cause. Cette forte militarisation de la région n’inspire pas confiance au Potentiel qui trouve qu’il risque à la longue de se retourner contre les efforts de stabilisation de la partie Nord-est de la RDC.

Le même journal nous informe ce matin qu’avant son départ pour la Primature, Matata présente le bilan 2011 de son action.

26 mois d’exercice des fonctions de ministre des Finances, deux rapports annuels pour rendre compte de son action. C’est la marque que laisse Matata Ponyo Mapon, désormais Premier ministre, de son passage au bâtiment vitré de l’avenue Lubefu, écrit Le Potentiel. A ses successeurs de garder le même rythme en rendant compte à la fin de chaque année de l’action entreprise.

En son absence, c’est son directeur de cabinet, Sele Yalaghuli qui a présenté ce bilan. De l’avis de Sele Yalaghuli, indique Le Potentiel, à ce jour les objectifs du ministre des Finances ont été ont été atteints.

« L’un des résultats les plus importants – parce que «vertueux et dynamisant», note le rapport – a été l’atteinte du point d’achèvement le 1er juillet 2010, et dont l’effet immédiat a été l’allègement de la dette extérieure d’un montant de 10,9 milliards USD, sur un stock initial de 13,7 milliards USD. De manière globale, le resserrement judicieux de la politique budgétaire, depuis février 2010, accompagné d’une politique monétaire prudente, a contribué à la stabilité du Franc congolais et à la décélération du taux d’inflation ».

A ce propos, La Prospérité trouve que : Matata Ponyo dresse un bilan positif dans un rapport 2010-2011, présenté par son directeur de cabinet. Ce dernier a révélé les prouesses économiques réalisées sous l’égide du ministre Augustin Matata Ponyo, souligne le journal.

La Prospérité : « Déficit démocratique, transparence… JED interpelle Matata Ponyo ! »

Le quotidien note que JED attire l’attention du premier ministre, au moment où il s’emploie à formaliser la mise en place de l’équipe gouvernementale, sur la responsabilité qui lui incombe de poser un diagnostic exact et sans complaisance des maux dont souffre la RDC au sortir d’un processus électoral qui l’a plongée dans une profonde crise.

JED voudrait surtout que Matata Ponyo prenne l’engagement solennel de redorer l’image démocratique du pays ternie par des atteintes souvent graves et répétées aux droits de l’homme, parmi lesquels la liberté de presse, corollaire du droit à la liberté d’expression, et du droit à la liberté d’information.

JED rappelle, par ailleurs, que le respect des droits de l’homme est un aspect essentiel de la bonne gouvernance, critère fondamental par lequel tous les gouvernements du monde sont jugés. En outre, JED demande au Chef du Gouvernement d’inscrire, comme priorité de son programme, un projet de loi sur la transparence qui obligerait les mandataires publics, à tous les niveaux, de rendre compte au peuple, en laissant les journalistes accéder librement aux sources d’informations officielles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner