Le Phare : «M23, l’Ouganda menace de suspendre sa médiation»

De gauche à droite: Les présidents du Rwanda Paul Kagame, de la Tanzanie Jakaya Kikwete, de l’Ouganda Yoweri Museveni et de la RDC Joseph Kabila à l’ouverture du sommet des chefs d’Etat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs à Kampala, le 7 août 2012. Photo Droits tiers.

Revue de presse de mardi 23 octobre 2012

Kampala suspendrait sa médiation, annonce Le Phare en une,  si le comité des sanctions du conseil de sécurité des Nations unies arrivait à frapper l’Ouganda. Le ministre ougandais des Affaires étrangères, Assuman Kayingi  estime que ce serait une sanction injuste parce que rien ne prouve que l’Ouganda appuie le M23.

Selon Le Phare, Le comité des sanctions du conseil de sécurité des Nations unies se trouve devant une situation embarrassante, compte tenu du lobbying de  Kampala au sein de la CIRGL (Conférence internationale sur la région des Grands Lacs) et dans les négociations entre Kinshasa et les rebelles du M23.

Le Potentiel dans son article intitulé : « CIRGL : le discrédit » s’interroge : « Y a-t-il encore une seule bonne raison pour la RDC de continuer à croire aux initiatives de paix déployées au sein de la CIRGL dès lors qu’il est établi que l’Ouganda est compté parmi les soutiens du M23 ? »

Pas étonnant selon le journal qui constate qu’après quatre rencontres autour de Museveni aucune avancée significative n’ait été enregistrée sur le front diplomatique.

De son côté, La Prospérité titre ce matin à la une: « Dégradation de l’état des routes à Goma » et nous renseigne que le Foner, établissement public chargé d’entretenir les routes, est sous la menace du gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku.

 «J’en appelle à la responsabilité du ministère des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction de tout faire pour corriger cette situation endéans une semaine. Dépassé ce délai, nous prendrons toutes nos responsabilités», a déclaré le gouverneur Paluku cité par La Prospérité.

Dans un autre chapitre, Le Potentiel annonce que des entrepreneurs néerlandais apportent plus de 60 millions d’euros à la RDC.

Le quotidien rapporte que des entrepreneurs néerlandais sont arrivés à Kinshasa avec un pactole de plus de 60 millions d’euros, participent à un séminaire d’entreprise organisé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas en RDC depuis hier à l’hôtel Memling.

Et pour terminer, Forum des As pose une question à la une: ” Président de la République ” ou « Chef de file de l’opposition ? » D’après le tabloïd kinois, l’heure des choix a sonné pour Tshisekedi. Question à un franc symbolique : « Que va faire maintenant Etienne Tshisekedi ? » s’interroge le journal qui propose ce matin un essai d’analyse sur un homme qu’il estime être à la croisée des chemins.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner