Forum des As : « Kabila - Kagame : pas d’aparté à Kampala »

Les présidents rwandais, Paul Kagame, et congolais, Joseph Kabila

Revue de presse du vendredi 6 septembre 2013

Forum des As titre sur les conclusions du VIIè sommet extraordinaire de la Conférence internationale de la région des Grands Lacs avec cette précision de la présidence de la république : « Kabila-Kagame : pas d’aparté à Kampala ».

« Intox? Manipulation? Essai de controverse? », s’interroge Forum des As sur certains échos en provenance de Kampala, en Ouganda. Certaines sources ont fait état d’une rencontre en aparté entre le président Joseph Kabila et son homologue rwandais Paul Kagame, avant la tenue du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Conférence internationale pour la région des Grands lacs, rappelle le quotidien. Une information qui a appelé la réaction de la présidence de la République.

« Il n’y a jamais eu d’aparté entre les deux chefs d’Etat au point même de retarder le début du sommet à Kampala, en Ouganda. Le Palais de la nation n’y va donc pas par quatre chemins pour réagir à ce que certains observateurs qualifient d‘intoxication ou simplement d’une tentative de manipulation », souligne le quotidien.

« Sommet de Kampala, le M23 sommé de déposer les armes », rapporte pour sa part La République. La consœur indique que les négociations entre Kinshasa et le M23 à Kampala, suspendues depuis mai dernier, doivent reprendre dans trois jours à compter du vendredi et ne devront pas excéder un maximum de 14 jours.

Par ailleurs, le mouvement rebelle devra cesser toute activité militaire et les menaces de renverser le gouvernement légal de RDC, indique la résolution signée par les chefs d’Etat, précise La République. Ce texte invite également la brigade onusienne à exercer sans relâche une pression sur le M23 et toutes les autres forces négatives.

La Prospérité n’y va pas par le dos de la cuiller et estime qu’avec la résolution du VIIè sommet extraordinaire de la CIRGL, « le M23 doit disparaitre militairement ! ». Ce qui n’est pas l’avis du quotidien du groupe Le Potentiel qui entrevoit plutôt la remise en cause des frontières congolaises dans ce qu’il considère comme un « agenda caché de Kampala ».

L’Avenir fait une toute autre lecture de cette rencontre. Pour ce journal, les retombées du 7ème sommet de la CIRGL sont bien claires : Kabila isole davantage Kagame. Kabila a remporté quatre victoires jeudi à Kampala, d’après ce journal : le Rwanda s’est vu obliger de transférer en RDC 700 détenus du M23 exilés chez lui, la CIRGL a obligé le M23 à arrêter les activités militaires, la CIRGL a obligé la facilitation à boucler les négociations dans 14 jours et les chefs d’Etat ont condamné le lancement d’obus à Goma et au Rwanda.

Sur un autre chapitre, Forum des As évoque des folles rumeurs sur le décès de Koyagialo hier à Kinshasa. Le gouverneur de la province de l’Equateur est bel et bien en vie. Selon une source proche de lui contactée par le confrère, Louis Koyagialo serait admis au Centre médical de Kinshasa, l’un de mieux équipés de la capitale congolaise, pour des soins appropriés.

Louis Alphonse Koyagialo séjournait déjà à Kinshasa depuis lundi dernier, visiblement en prévision des concertations nationales qui devraient normalement commencer le mercredi 4 septembre en cours mais qui ont été reportées au 7 septembre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner