Forum des As: «Kampala, Museveni bloque!»

(De G.à.D) Les présidents Salva Kiir du Soudan du Sud, Joseph Kabila de la RDC, Yoweri Museveni de l’Ouganda et Paul Kagame du Rwanda à la clôture du VIIè sommet extraordinaire de la CIRGL à Kampala (Jeudi 5 septembre).

Revue de presse du mardi 12 novembre 2013. L’évolution des négociations entre le gouvernement et les rebelles du M23 dans la capitale ougandaise a intéressé les journaux parus ce mardi à Kinshasa. Le journal Forum des As ne fait pas exception et titre en sa manchette: «Kampala, Museveni bloque!». Le quotidien indique que les deux parties n’ont pas signé l’accord et il y a eu des divergences sur l’intitulé du texte à parafer.

Le tabloïd souligne que la médiation ougandaise qu’il juge pro M23, continue d’appeler les deux parties à la signature d’un accord de paix, sanctionnant la fin des négociations alors que la délégation de Kinshasa parle d’une simple déclaration de cessation de rébellion après que le M23 a déclaré la fin de sa rébellion au Nord-Kivu.

Forum des As indique que le président ougandais Yoweri Kaguta Museveni, qui tient à donner une perche aux rebelles du M23, insiste sur l’amnistie et leur intégration dans les Forces armées de la RDCD (FARDC) avec possibilité d’être muté ailleurs. Le quotidien accuse le président ougandais de vouloir faire la reproduction du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), d’où le refus catégorique des Congolais qui, dans leur totalité, ne veulent rien entendre d’une quelconque intégration.

La Prospérité qui poursuit sur la même voie s’interroge à la une: «Accord ou déclaration de paix ?, Kinshasa-M23, ca coince à Kampala ». Selon le quotidien, deux positions diamétralement opposées seraient à la base de l’échec de la signature entre le gouvernement et le M23, à Kampala. Le tabloïd indique que la délégation de Kinshasa, conduite par Raymond Tshibanda N’tungamulongo, ci-devant Ministre RD-Congolais des Affaires Etrangères, il n’est nullement question d’un accord, mais d’une simple déclaration de reddition de la rébellion.

De l’autre côté, c’est-à-dire, de la rébellion, avec manifestement la partialité de la médiation, on s’en tient à la mention Accord de paix. Et, pourtant, sur le fond, tout le monde est quasi unanime concernant tous les points, souligne La Prospérité. Le journal indique qu’aucune nouvelle date n’a été avancée quant au prochain round de cette cérémonie de signature de la déclaration ou de l’accord.

Dans un autre chapitre, le journal lAvenir parle de deux accidents de la compagnie d’aviation FlyCAA dans un article, intitulé : « deux accidents de FlyCAA passent sous silence ». Le quotidien regrette que l’information sur cet accident soit cachée par les autorités congolaises notamment le ministre des Transports et Voies de communication.

Pour l’Avenir, lorsque la voie officielle est incapable de donner des explications dans un domaine aussi sensible que l’aviation et où il n’y a pas pratiquement de secrets, cela ne peut qu’interpeller les bonnes consciences et laisser à la rumeur de l’emporter. Le tabloïd estime nécessaire de scruter les raisons pour lesquelles ni la compagnie FlyCAA, ni la Régie des voies aériennes (RVA) ou le ministère de tutelle, personne ne s’est donné la peine de donner une information qu’il faut à la population.

Avant de répondre à toutes ces questions, Le journal l’Avenir indique que c’est jeudi 31 octobre dernier, à Lodja (Kasaï-Oriental), qu’un Fokker 50 de la compagnie FlyCAA a effectué une sortie de piste à l’atterrissage, occasionnant d’importants dégâts matériels mais pas de pertes en vies humaines.

Le journal l’Avenir parle également de la présence des militaires rwandais sur le territoire congolais. Le quotidien accuse Kigali de jeter le pavé dans la marre au moment où à Kampala, le gouvernement et le M23 tentent de signer un document, sanctionnant la fin des négociations, engagées depuis onze mois. Pour le quotidien, le président rwandais Paul Kagame, veut, par ce geste, un bain de sang et déclare la guerre contre la RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner