Le Potentiel : « Obama exige des poursuites judiciaires contre le M23 »

Barack Obama, président des Etats-Unis/Ph. Droits tiers

 Revue de presse du lundi 16 décembre 2013

Le Potentiel rapporte que tout en saluant la conclusion des pourparlers de Kampala du 12 décembre à Nairobi, la Maison Blanche, par le biais du Conseil national de sécurité, n’y va pas par le dos de la cuillère en déclarant : « les membres du M23 doivent être désarmés et démobilisés. Les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité doivent répondre de leurs actes ».

Le journal reprend la note de Caitlin Hayden : « Les populations de la région des Grands Lacs n’ont que trop souffert des conséquences du conflit et de l’instabilité. Les signatures d’aujourd’hui nous rapprochent davantage de la possibilité de mettre un terme à des décennies de violence ».

Les Etats-Unis ne perdent pas de vue la dimension sous-régionale du conflit qui a pour champ d’application la RDC, fait remarquer Le Potentiel. Dans le même communiqué, en effet, la Maison Blanche déclare ce qui suit : « Un dialogue régional portant sur la paix et la sécurité doit évoluer dès à présent, afin de renforcer la coopération régionale et de résoudre les causes sous-jacentes du conflit, une fois pour toutes ».

La Prospérité se tourne vers l’Assemblée nationale avec ce titre : « Un projet de loi sur la table de Minaku : Homosexualité, Steve Mbikayi dit non à la pratique en RDC ! »

D’après le quotidien, L’élu de la Tshangu, à Kinshasa initie un projet de loi qui contraste avec l’octroi du droit de cité à toute tentative d’érection de l’homosexualité en “vertu” sur le territoire national de la RDC.

Grâce à un projet de loi que le journal juge musclé, 38 articles à la clé, « Steve Mbikayi veut ainsi barrer la route à cette pratique qui, par ailleurs, a pris, paradoxalement, des racines pernicieuses dans certains pays d’Europe, d’Amérique, d’Asie et de l’Océanie ».

A la session de mars 2014, il reviendra certainement à la charge avec ce projet déposé sur la table de Minaku, Président de l’Assemblée nationale, le vendredi 13 décembre.

La Référence plus reste au parlement avec ce titre : « Clôture de la session ordinaire de Septembre 2013 : la loi portant modalité d’application des droits de la femme et de la parité votée ».

Le journal rappelle que la session ordinaire de septembre 2013 s’est achevée sans le vote du projet de la loi des Finances de l’Etat pour l’exercice 2014.

Dans son discours, Aubin Minaku a assuré à ses pairs qu’il s’impliquera dans le dossier d’arrestation de deux de leurs collègues, ajoute le quotidien.

Le président de la Commission électorale nationale indépendante quant à lui a été invité à soumettre le calendrier électoral pour la tenue des élections locales et provinciales au bureau de la Chambre basse pendant les vacances parlementaires, fait savoir La Référence plus.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner