La Prospérité : « Le calendrier des élections locales est là : 2015, Malumalu invite les congolais aux urnes » !

Abbé Apollinaire Malumalu Muholongu, président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni)

Revue de presse kinoise du mardi 27 mai

Un sujet a dominé les quotidiens kinois parus ce mardi. Il s’agit de la publication, par la Ceni, du calendrier des élections locales, urbaines et municipales.

La Prospérité titre en une : « Le calendrier des élections locales est là : 2015, Malumalu invite les congolais aux urnes ».

Fini les spéculations. Les dates de la tenue des élections urbaines, municipales et locales sont désormais connues. Les Congolais sont ainsi appelés aux urnes, d’abord, le 14 juin 2015, pour élire les conseillers municipaux, les conseillers des secteurs ainsi que les conseillers des chefferies. Viendra, ensuite, en date du 29 août 2015, l’élection des Bourgmestres et Bourgmestres adjoints, des chefs des chefferies et de chefs des secteurs. Enfin, suivra, en date du 15 octobre 2015, l’élection des maires et de leurs adjoints. Cette étape à trois volets coûtera à la République,  la bagatelle somme de 300 millions de dollars américains, écrit le journal.

Abordant le même sujet, L’Avenir se penche sur l’angle du financement de ces élections. Dans son titre : « Malumalu publie le calendrier et met la pression sur la classe politique et la société civile », le journal note que « le financement n’est plus un obstacle ».

«La loi des finances votée par le Parlement pour l’exercice 2014 règle la question du financement des élections urbaines, municipales et locales dont le budget sera également pris en charge lors de l’exercice 2015. Chaque institution a ses prérogatives et chaque institution répond de ses prérogatives», affirme le président de la Ceni, cité par L’Avenir.

Pour le journal, Malumalu a donc tenu parole, en publiant le calendrier dans le délai. A travers cet acte, il vient donc de placer la classe politique du pays et la société civile dans toute sa globalité devant leurs responsabilités. De même, le gouvernement et la Communauté internationale sont aussi interpellés dans la mesure où ils doivent allouer un budget conséquent à la Ceni pour lui permettre d’organiser toutes les élections du cycle électoral 2013-2016.

Abordant toujours la même question, Forum des As indique que « Malu Malu tient parole », avec la publication du calendrier des élections urbaines, municipales et locales.

Le tabloïd note que ce cycle électoral s’ouvre le 10 juin 2014 avec l’accréditation des observateurs à long terme et se clôture le 5 novembre 2015 par l’investiture des maires et maires adjoints, renseigne le calendrier de la Ceni.

Désormais, la balle est dans le camp de la classe politique. C’est aux hommes politiques, toutes tendances confondues, de s’impliquer dans la préparation de ces joutes électorales. Exit donc les polémiques politiciennes stériles autour des élections. D’autre part, ces élections locales sont d’autant plus importantes qu’elles ont vocation à remettre la maison électorale congolaise dans le sens de la marche. Car, il était presque scandaleux de voir depuis le cycle électoral de 2006, la République démocratique du Congo ne pas organiser les élections à la base, écrit Forum des As.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner