La Prospérité : « Gouvernement de cohésion et consorts : Kabila déconseille la précipitation ! »

Le Président Joseph Kabila et son épouse Olive Lembe assistant au défilé militaire des forces armées de la République Démocratique du Congo le 30/06/2014 sur le boulevard Triomphal devant le Palais du peuple à Kinshasa, lors de la célébration de 54em anniversaire du Congo.Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Revue de presse du 1er juillet 2014

La plupart des journaux kinois parus ce mardi reviennent sur le 54e anniversaire du pays célébré lundi 30 juin. La Prospérité analyse le discours du chef de l’Etat prononcé à la veille de cette date d’anniversaire.

Dans ce discours, indique le journal, Joseph Kabila a abordé plusieurs questions dont la mise en application des recommandations des concertations nationales.

« Il y a peu,  ont eu lieu les concertations nationales où nous avons pris à nouveau conscience de la primauté de l’intérêt général et convenu,  en conséquence,  de mesures appropriées, pour travailler à l’unisson à l’œuvre de la  reconstruction nationale. Je réaffirme mon engagement d’accélérer la mise en œuvre des recommandations de ces assises, de façon méthodique, mais en évitant toute précipitation », a déclaré le président de la République cité par le quotidien.

La Prospérité souligne également cet appel du chef de l’Etat au respect des institutions. « Je demande à notre peuple de ne pas céder au chantage et d’appuyer toutes les institutions de la République notamment, la Commission Electorale Nationale Indépendante qui a reçu la mission d’organiser les élections dans un climat apaisé », a expliqué Joseph Kabila.

Forum des As se penche également sur le discours du chef de l’Etat et observe que le « mystère persiste » au sujet de la formation du gouvernement de cohésion nationale.

« Je réaffirme mon engagement d’accélérer la mise en œuvre des recommandations de ces assises, de façon méthodique, mais en évitant toute précipitation », répond le chef de l’Etat à ceux qui n’en peuvent plus d’attendre l’avènement de l’Exécutif de cohésion nationale, note le journal.

Tantôt prédit comme imminent, tantôt pour la session ordinaire de mars, ce cabinet tarde à venir, s’impatiente Forum des As.

Là où certains avaient même misé sur la date du 30 juin pour enfin connaître la nouvelle équipe gouvernementale de la RDC, voilà que le Raïs choisit le moment de répondre à l’opinion.

Le journal voit dans le discours du président de la République la volonté de faire savoir que le Gouvernement de cohésion nationale n’interviendra que quand le moment sera jugé opportun et non sur base des pressions des acteurs politiques et membres de la société civile.

Le même journal revient également sur le défilé militaire organisé à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance du pays dédié aux forces de sécurité. Pour Forum des As, c’est une véritable démonstration de force comme pour illustrer que l’armée est suffisamment équipée pour défendre l’intégrité du territoire de la RDC et que la police est prête à assurer la protection des personnes et de leurs biens.

Le journal indique que c’est aussi une manière de montrer avec quelles armes et quelles troupes le Congo-Kinshasa a su bouter dehors le M23, tailler en pièces les forces négatives et les dissuader au point de les convaincre de se rendre aux soldats des FARDC.

Ce qui sonne le réveil du géant africain après un moment de sommeil. De quoi dissuader Paul Kagame qui pensait se moquer de la RDC pendant longtemps, commente le quotidien.

L’Avenir s’intéresse aussi à ce défilé militaire et évoque une « démonstration de force ».

Pendant plus d’une heure trente, détaille le journal, les Kinois ont admiré sur la Place du Cinquantenaire des troupes élégamment vêtues tant des Forces Armées de la République démocratique du Congo que de la Police nationale Congolaise ainsi que des chars de combats, des blindés et autres armes sophistiquées pendant que les avions de chasse survolaient le ciel de Kinshasa. C’était, n’en déplaise aux détracteurs, une véritable démonstration de force, écrit le quotidien.

Au regard de l’armada, note L’Avenir, d’aucuns ne redoutent un seul instant de la capacité revigorée de Kinshasa à faire face à n’importe quelle provocation, d’où qu’elle vienne, pour sécuriser les options déjà levées en vue de l’émergence du pays ; un objectif qu’il s’est assigné sans recul.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner