Le Phare «Dialogue: revoilà la feuille de route de l'UDPS»

Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS. Photo udpsonline.com

Revue de presse du lundi 18 mai 2015

Les journaux de Kinshasa titrent ce matin essentiellement sur les tractations en cours en vue de la tenue d’un dialogue politique préconisé par Joseph Kabila.

Le Phare titre : «Dialogue: revoilà la feuille de route de l’UDPS». L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) considère le dialogue national, dont la confirmation a été donnée le mercredi 13 mai par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, en sa qualité d’«Autorité morale» de la MP (Majorité Présidentielle), comme la réponse à sa «feuille de route» datée du 14 février 2015, sous la signature de son président national, Etienne Tshisekedi. C’est ce qu’a tenu à rappeler l’intéressé, précise le journal, dans un communiqué daté du 8 mai et élaboré à partir de Bruxelles, où il se trouve en séjour médical depuis le mois d’août 2014. Etienne Tshisekedi demande au Représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu en RDC, en l’occurrence Martin Kobler, et au collège d’Envoyés Spéciaux de la communauté internationale et de l’Union africaine dans les Grands Lacs, «de jouer pleinement leur rôle diplomatique de médiation en prenant, de toute urgence, les contacts nécessaires avec les parties congolaises, afin de définir le cadre d’organisation effective du dialogue dans un court délai». Il propose comme sujets à débattre dans le cadre de ce forum, selon le quotidien, «le contentieux électoral de novembre 2011, un calendrier électoral consensuel, l’audit externe du fichier électoral.»

«Ni CNS bis, ni Sun City bis : dialogue, Z’Ahidi Arthur Ngoma limite les débats aux préoccupations électorales !», titre La Prospérité. L’ancien vice-président de la RDC souhaite la tenue d’un Dialogue, sous une facilitation internationale, conformément à l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et aux Résolutions 2098 et 2211 du Conseil de Sécurité, qui ne devrait porter que sur les élections.

En outre, renchérit Forum des As, Z’Ahidi Ngoma pense notamment, au calendrier électoral qui pourrait, selon lui, utilement être renversé pour tenir compte des impératifs du délai constitutionnel: «commencer par l’élection présidentielle, les élections législatives nationales et provinciales.»

Le même journal informe également sur le changement à la tête du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Henri Mova Sakani, a succédé à Evariste Boshab. «C’est l’une des grandes résolutions du congrès extraordinaire de cette grande formation politique de la Majorité présidentielle tenu du 14 au 15 mai à la Foire internationale de Kinshasa (Fikin). Il était aussi question de l’entérinement des listes de tous les candidats du PPRD aux prochaines élections», poursuit la quotidien.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner