Test national: les finalistes du primaire surpris par le choix multiple

Les finalistes de l’enseignement primaire ont participé ce jeudi à l’épreuve nationale de fin de cycle, organisée à travers tout le pays. Mais à Mbandaka (Equateur) comme à Matadi (Bas Congo), les finalistes ont déploré le système de choix multiple introduit cette année, rapporte radiookapi.net. Ils se disent surpris par ce type de questions auquel ils n’étaient pas préparés au préalable.

« Le choix multiple était difficile pour nous. Les questions aussi. C’est pour nous la première fois de passer une telle épreuve. Enfin, nous avons compris le système après les explications du directeur de l’école primaire Nsang’ea Ndotshi. Malgré cette surprise, nous espérons que nous allons réussir», a expliqué une participante.

Même son de cloche dans le Bas Congo où plus de 23000 élèves viennent de participer au test sélectif. Parmi eux, 6 000 candidats à Matadi, repartis dans 24 centres d’examens. Ici aussi, les responsables de l’enseignement, des enseignants et surtout des élèves se sont dits surpris des épreuves conçues sous forme des items à choix multiple.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner