Assemblée nationale: les députés mandataires publics doivent choisir

Ceux-ci disposent de 48 heures pour faire le choix entre l’Assemblée nationale et les entreprises publiques. C’est ce qu’a décidé la plénière de la chambre basse du parlement de ce mardi 11 octobre, coupant ainsi court à la polémique sur l’incompatibilité de mandats. Cette question, rappelle radiookapi.net, a opposé les députés du PPRD (parti du président Joseph Kabila) à ceux du MLC et du RCD.

Les députés PPRD et alliés ont réussi à faire voter la suppression de cumul de mandats. Ils étaient les plus nombreux à la plénière de ce mardi. Ceux du MLC et du RCD étaient quasiment absents à la plénière. Ceux qui étaient là ont carrément vidé la salle. Ils obéissaient ainsi au mot d’ordre de leurs composantes respectives, a confié l’un d’eux à radiookapi.net

Dans un communiqué adressé au bureau de l’Assemblée nationale, les députés RCD ont accusé le PPRD de « vouloir écarter certains députés RCD et MLC nommés mandataires du débat de loi sur l’amnistie et de la loi électorale.»

Quoi qu’il en soit, l’option est levée. Les députés RCD et MLC ne pourront plus cumuler les deux mandats. Ces deux composantes ont tout de même 48 heures pour voir si les députés tels que Moïse Nyarugabo (RCD) et Thomas Luhaka (MLC) doivent quitter définitivement le parlement pour les entreprises publiques.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner