Katanga: début du procès des 27 éléments Maï Maï à Kamina

Le procès a démarré ce mercredi 12 octobre 2005 au tribunal militaire de la garnison de Kamina, localité située à 400 kilomètres de Lubumbashi. Les 27 personnes seraient des Maï Maï du commandant Tshinja Tshinja. Elles sont poursuivies pour mouvement insurrectionnel et association des malfaiteurs, rapporte radiookapi.net

A l’audience de ce mercredi, le tribunal militaire de la garnison s’attendait à la déposition d’un pasteur cité par les détenus comme témoin. Selon une ONG locale des droits de l’homme, les 27 prévenus rejettent les accusations portées contre eux. Ces accusations, selon eux, ne seraient que de fausses rumeurs. Les accusés affirment être de simples habitants du village de Kaboto et qu’ils prient dans l’église dirigée par ce pasteur. La défense, elle, clame l’innocence de ses clients. Pour elle, les détenus n’ont jamais été les Maï Maï de Tshinja Tshinja.

De son côté, le tribunal militaire affirme qu’il détient des preuves matérielles au sujet de l’anthropophagie à laquelle se livreraient les Maï Maï du commandant Tshinja Tshinja. Le tribunal précise qu’il garde des sacs de ces présumés coupables contenant les restes humains. Le verdict reste attendu.

Entre temps, le commandant Tshinja Tshinja est toujours aux arrêts à Kinshasa. Les enquêtes sur les exactions, assassinats et cas d’anthropophagie dont il est accusé sont en cours.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner