Bukavu: le gouverneur a.i accusé d’avoir organisé une fausse dénonciation

L’ONG « Héritiers de la Justice » dénonce la machination qu’aurait orchestrée le gouverneur a.i Dédicace Kaningini dans l’arrestation d’un de ses responsables, au sujet de l’enquête du meurtre de Pascal Kabungulu, activiste des droits de l’homme. Le concerné se défend à radiookapi.net

D’après Me Muchuba de « Héritiers de la Justice », un nommé Jean-Marie Katula aurait été préparé par le gouverneur a.i pour faire un faux témoignage un jour après la mort de Pascal Kabungulu. « Ils ont préparé un dossier pour faire porter la responsabilité de la mort de Pascal Kabungulu à Héritiers de la justice ou à l’un de ses membres», a-t-il affirmé.

De son côté, Dédicace Kaningini soutient qu’il est normal qu’on s’intéresse à l’environnement immédiat de la victime après un meurtre. « Toute personne détenant un élément susceptible d’éclairer la justice pouvait contacter l’auditorat militaire supérieur. C’est ce que j’ai fait. Que m’aurait-on reproché?, s’est-il expliqué.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner