Mbuji-Mayi: deux agents de la SENGAMINES aux arrêts

Ces arrestations interviennent à la suite d’un mouvement de revendication salariale du personnel de cette entreprise minière. Les deux travailleurs ont été pris vendredi dernier dans la journée, par des éléments de la police, a constaté radiookapi.net

L’identité et le grade de ces agents n’ont pas été déterminés. Ils sont accusés d’avoir enlevé un cadre de leur entreprise et de l’avoir éloigné à plus de quatre kilomètres du lieu où se tenait une réunion du travail. Les deux agents sont également accusés de trouble de l’ordre public et d’avoir ravi par force le téléphone d’un directeur des services.
rnSelon l’opj de la police instructeur du dossier, ils pourront être déférés au tribunal de grande instance. Pendant ce temps les travailleurs continuent à réclamer le paiement des arriérés de huit mois de salaire. La haute direction de SENGAMINES a engagé des négociations avec la partie syndicale. Rien n’a filtré de la dernière rencontre.

Mais, selon une source proche de cette entreprise, la SENGAMINES aurait déjà trouvé le montant nécessaire pour payer ses travailleurs. Elle attendrait seulement un signal du gouvernement avant de commencer l’opération.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner