Kinshasa : 13 candidats à la présidentielle exigent la libération du pasteur Kutino

L’arrestation du pasteur Kutino de l’Armée de la victoire continue à secouer la classe politique congolaise. Une dizaine de partis politiques congolais et personnalités indépendantes ont élevé la voix ce jeudi pour exiger la libération de cet homme de Dieu arrêté dimanche dernier. Ils l’ont fait savoir à travers une déclaration faite à l’issue d’une réunion au siège des Fonus à Kinshasa, rapporte radiookapi.net

«La multiplication des arrestations arbitraires dont la dernière en date concerne l’archibishop Kutino Fernando, marque une escalade inadmissible dans la répression des forces sociales et politiques », a déclaré Roger Lumbala qui donnait lecture de la déclaration. Les signataires s’insurgent aussi contre ce qu’ils appellent les menaces et intimidations de la Haute autorité des médias. Ils considèrent cela comme une dérive totalitaire. Par conséquent, ils interpellent la communauté internationale pour contribuer au rétablissement des libertés nécessaires à la bonne tenue des élections.

«Nous exigeons la libération immédiate et sans conditions des détenus d’opinion et la mise en place d’une commission d’enquête indépendante pour élucider les faits qui entourent l’arrestation et la détention de l’archibishop Kutino Fernando », soutient encore la déclaration.

Parmi les signataires de cette déclaration figurent Joseph Olenghankoy, Gérard Kamanda wa Kamanda, Anatole Matusila, Mboso Nkodia, Jonas Mukamba, Mobutu Zanga, Nlandu Mpolo, Likulia Bolongo, Justine Kasa-Vubu, Roger Lumbala, Kalala Alafuele et Bonioma Kalokola, tous candidats à l’élection présidentielle.

D’autres personnalités politiques comme Franck Diongo, Jean Claude Mvuemba, Olivier Kabangu, Gabriel Mokia ainsi qu’un représentant du MLC ont aussi apposé leurs signatures sur ce texte.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires