Les enseignants de Buta en colère

Les enseignants du secteur public de Buta, dans la Province Orientale ont manifesté leur colère en marchant dans les rues de cette ville. Ils réclamaient le paiement de trois mois de salaire non encore touché. Le comptable d’Etat du Bas-Uele est pointé du doigt et son départ exigé, rapporte radiookapi.net

Les activités scolaires ont ainsi été perturbées ce jour dans tous les établissements de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel de Buta. En colère, les enseignants ont investi les rues de la ville. Tout au long de leur marche, ils réclamaient non seulement le salaire des mois de juillet, août et septembre, mais aussi le départ du comptable d’Etat de l’Education du Bas-Uele. Selon eux, ce dernier se trouverait actuellement à Kisangani en gardant par devers lui près de 84 millions des francs congolais destinés à la paie de tous les fonctionnaires du Bas-Uele. Cependant, le chef de division provincial des Finances Province Orientale, Richard Bosage, attribue le retard dudit comptable d’Etat à regagner son ressort au mauvais état de santé de ce dernier et à la suspension du trafic aérien entre Kisangani, Beni et Buta. C’est l’unique voie de transfert d’argent puisque Buta ne dispose d’aucune succursale bancaire, a laissé entendre la même source. Toutefois, Richard Bosage a donné des assurances que toutes les dispositions sont prises pour permettre le retour du comptable avec la totalité des fonds.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner