Kinshasa : dévaluation du Franc Congolais, le FMI s'inquiète, Masangu explique

Jean-claude Masangu, gouverneur de la BCC

Jean-claude Masangu, gouverneur de la BCC

Le Fonds monétaire international s’inquiète de la dépréciation du Franc Congolais et de l’inflation. La Banque Centrale prévoit d’imprimer plus de 500 millions de billets de banque en 2008. Pour le gouverneur de la banque, Jean-claude Masangu, ces impressions ne peuvent pas se faire dans un contexte d’instabilité de la monnaie, rapporte radiookapi.net

Le responsable Afrique du Fonds Monétaire International a constaté que l’inflation a presque doublé par rapport à la fin de l’année 2007. Brian Ames l’a affirmé mardi, au terme d’une mission à Kinshasa. Selon lui, l’inflation a atteint 16 % au mois de Janvier, et 15 % en ce mois de Février. Ces phénomènes se manifestent par une hausse des prix sur le marché.

Selon le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Jean-claude Masangu, il est difficile de lancer les nouveaux billets dans ces conditions. La sortie des billets de 1000 FC était prévu au premier trimestre 2008 : « La banque centrale ne lancera pas de nouvelles coupures dans un contexte d’instabilité. Pour que ces coupures soient acceptées et pour qu’elles aient un succès, pour qu’elles soient accueillies par la population, il faut d’abord stabiliser les prix, stabiliser la monnaie, annoncer des coupures à valeur faciale élevée. Nous deux [le gouvernement et la banque centrale], nous sommes responsables du dérapage. Sur le plan budgétaire, il y a eu des dépenses imprévues, des dépenses sécuritaires qui n’étaient pas dans le budget, auxquelles le gouvernement a été obligé de faire face. Il y a également eu pas mal de catastrophes auxquelles le gouvernement a du faire face pour assister la population. Et du côté de la Banque Centrale, elle a du injecter de l’argent dans l’économie. Et elle en a injecté trop. »

Jean Claude Masangu justifie aussi l’augmentation des prix par le blocage de plusieurs conteneurs à Matadi et Kasumbalesa.

Le gouverneur de la BCC était l’invité du jour de Radio Okapi ce mercredi à 7h30.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner