Bukavu : revendication salariale à l'EPSP, une manifestation des enseignants dispersée par la police

Plus de mille enseignants de Bukavu et ses environs sont descendus vendredi dans la rue pour revendiquer leur salaire. La manifestation a été disperssée par les agents de l’ordre. Bilan : sept blessés légers selon le président de la coalition des enseignants du Sud-Kivu, rapporte radiookapi.net

Quelques étudiants des institutions de l’enseignement supérieur et universitaire de la place ont participé à la marche en signe de soutien et de solidarité avec les enseignants. Les manifestants avaient barricadé le boulevard Patrice Emery Lumumba. Ils devaient converger au gouvernorat de province où ils devaient déposer leur mémorandum. Mais ils ont été stoppés par la police au niveau de la place dénommée « Feu rouge ». Les agents de l’ordre ont dû faire usage du gaz lacrymogène pour les disperser. Pierre Kabeza, président de la coalition syndicale de ces enseignants a indiqué que sept de leurs collègues étaient blessés légèrement et qu’ils ont été conduits à l’hôpital. Une information confirmée par de sources hospitalières de Bukavu. D’après ces sources, tous ces blessés auraient regagné leurs domiciles. Selon Pierre Kabeza, cette manifestation était l’une des actions pacifiques planifiées par sa coalition pour revendiquer les droits des enseignants auprès du gouvernement congolais. Déjà mardi dernier, Bukavu avait observé une journée sans enseignements à l’appel de cette même coalition.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner