Goma : le gouvernement demande à la Monuc d'imposer la paix

opération mixte de sécurisation Monuc-FARDC

opération mixte de sécurisation Monuc-FARDC

Le gouvernement demande à la Monuc d’imposer la paix au Nord-Kivu par l’application du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies. Le ministre de l’Intérieur, Denis Kalume Numbi, l’a déclaré ce lundi lors d’un point de presse à Goma.

Le ministre de l’Intérieur séjourne à Goma depuis le week-end dernier. D’entrée de jeu, Denis Kalume, entouré du Ministre de la défense et du gouverneur du Nord-Kivu, a commencé par condamner la violation du processus Amani par le CNDP. Puis, le ministre a estimé que le gouvernement congolais ne devrait pas être mis sur le même pied d’égalité que le CNDP sur le terrain, par la communauté internationale. Denis Kalume demande à cet effet à la Monuc d’appliquer, sans tarder, le chapitre 7 face à Nkunda.

Le ministre Kalume affirme, toutefois, croire encore à une paix sans arme au Nord-Kivu. Il dit accorder une « dernière chance » à Nkunda, pour se désengager de toutes les positions prises sur les forces gouvernementales. Denis Kaluma invite le général déchu à revenir au sein du programme Amani dont il a séché les travaux depuis la reprise des affrontements à Rutsuru et Masisi le 28 septembre dernier. Au-delà d’un délai qu’il n’a pas déterminé, Denis Kalume promet, sur un ton ferme, que le gouvernement va prendre ses responsabilités.

Les forces gouvernementales ont-elles désormais les moyens nécessaires pour ne pas connaître les déboires de novembre et décembre 2007 à Mushaki ? A cette question, le ministre de la Défense, Chikez Diemu, invite lui aussi, sur un ton ferme et menaçant, les journalistes à faire confiance aux FARDC.

Les affrontements entre CNDP et FARDC continuent sur l’axe Numbi

Ces combats sont signalés depuis dimanche sur cet axe, à une centaine de kilomètres au sud ouest de Goma, en territoire de Kalehe au Sud-Kivu, à la frontière avec le Nord-Kivu. Le ministre de l’Intérieur, Denis Kalume, a confirmé cette information lors d’un point de presse ce lundi à Goma.

Ces affrontements ont repris ce lundi vers 4 heures du matin. Ils avaient été déclenchés dimanche par des combattants du CNDP, selon un officier FARDC dans cette zone. Ce dernier ajoute que les éléments du CNDP qui ont attaqué Numbi sont venus de Ngungu, dans le territoire de Masisi, à une quarantaine de kilomètres à l’est de la localité de Numbi. Ce lundi matin, les affrontements entre CNDP et FARDC se poursuivent sur l’axe Rwangara, Luzirandaka, Bitagata, des localités situées dans les hautes terres surplombant le Lac-Kivu, affirme la même source.

Des voyageurs en provenance de Numbi, indiquent que cette localité est sous l’occupation du CNDP depuis dimanche. Ce que nient les FARDC, qui affirment que les affrontements se poursuivent encore. Certains habitants de Kalungu et Minova, à plus de 20 kilomètres de la zone des combats, indique qu’une panique est observé au sein de la population du sud de Masisi, et du nord de Kalehe, dans le Sud-Kivu, proche de la zone de Numbi. Ces populations n’ont pas vaquées normalement à leurs occupations quotidiennes, ce lundi.

D’autre part, dans le territoire de Rutshuru, la Monuc indique l’occupation depuis ce lundi matin par le CNDP des collines de Bushekeri, sur l’axe Rwindi au Nord-Ouest de Goma.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner